Article Number: 10208
Hard Cover, French, Thread Stiching, 248 Pages, 2010, ISBN 978-2-940377-36-7
Pascale Favre, Philippe Fretz, Stéphane Fretz, Alexandre Loye, Christian Pellet, Jérôme Stettler, Claudius Weber

Mode de vie

Autour d'une bibliothèque constituée de 115 livres uniques, art&fiction présente à l'occasion de ses dix ans d'existence le projet Mode de vie, sous la double forme d'une exposition et d'un livre.

115 livres sont réunis pour explorer 115 modes de vie, que les artistes livrent dans des pages créées spécialement pour le projet et qui prennent place sur les rayons de la Bibliothèque Mode de vie, que l'on pourra fréquenter à titre de "lecteur", à Halle Nord à Genève dès le 8 octobre 2010.
La publication qui sera inaugurée en même temps que l'exposition est divisée en deux parties: la première, «Une Bibliothèque», propose une photo de couverture et une description technique de chaque contribution; dans la seconde, «Une Encyclopédie», un comité de rédaction composé des éditeurs d'art&fiction consacre un article à chaque œuvre, ainsi qu'une série de réflexions autour du livre d'artiste et de la pratique collective de l'édition. L'ouvrage contient par ailleurs 40 planches de photographies de l'intérieur des livres.

Mode de vie, c’est donc d’abord une bibliothèque. Comment décrire une bibliothèque de 115 livres d’artistes, où l'exception est la règle? Disons qu'ils sont souvent constitués de dessins originaux (ou pas), quasiment toujours inédits (en tout cas pour l’instant), généralement fabriqués entièrement par leur auteur (ou pas), en grande partie créés spécialement pour cette bibliothèque (parfois issu d’archives), à consulter muni de gants blancs (ou à feuilleter dans le train), remarquables (ou remarquables de banalité). On passera du livre le plus petit : Métamorphose de Sarah Hildebrandt (87x90 mm) au plus grand: Absalon vs Agam d’Alexandre Friederich (590x420 mm). Du plus léger: les 5 grammes de Pelvic (Endorsment) de Michael Rampa aux 4 kilos 767 grammes du plus lourd: Les 5 siestes du lièvre noir, le livre en plâtre du sculpteur Zaric. On aura palpé d'innombrables matières: cartons, papiers, tissus et autant de techniques d’impression ou de reliure.
Autour de cette bibliothèque, présentée in extenso dans les 115 premières pages du livre qui lui est consacrée, 7 rédacteurs ont construit un labyrinthe textuel, intitulé «Une Encyclopédie». Chaque livre de la bibliothèque y est commenté, cité, indexé de différentes manières, permettant une lecture en zig-zag où l’on passe d’un article à l’autre en suivant des thèmes connexes, des renvois d’ascenseur, ou des ricochets multi-bandes. Suivant leur humeur, les rédacteurs dialoguent avec l’auteur du livre qu’ils commentent, racontent ce qui passe à la télé pendant qu’ils écrivent, jouent les compilateurs wikipédoïques, les hérméneutes inspirés, ou les pasticheurs arrosés.
Avec ses magnifiques planches couleurs dissimulées au premier regard, ses 250 articles qui vont du quiz à la poésie ésotérique. L’encyclopédie aimerait réaliser le rêve du Livre de sable de Borgès: n’être jamais le même à chaque fois qu’on l’ouvre, ou celui de Lord Jim de Conrad: à chaque fois qu’on l’ouvre, on tombe sur quelque chose qui nous concerne.

Language: French